feuille verte

La voie verte

La rivière Allier est insuffisamment mise en valeur et les élus du Grand Clermont, conscients de cet enjeu, portent un projet ambitieux de valorisation de celle-ci. Ils souhaitent notamment développer une voie verte (itinéraire propre, sécurisé et balisé, réservé aux promeneurs en vélo, à pied, en fauteuil ou en poussette) qui proposera aux populations et aux touristes un itinéraire doux de 26,5 km reliant Pont du-Château à Authezat en longeant autant que possible  la rivière Allier.
La V70 reliant Nevers à Palavas-les Flots empruntera cette voie verte réservée à la circulation non-motorisée.
La maitrise d’œuvre de réalisation de cette voie verte a été confiée au Conseil Départemental du Puy-de-Dôme.

Tracé complet de la voie verte

  Les objectifs de la voie verte

 

L’objectif est de renouer les liens entre la rivière Allier et ses 250 000 habitants proches. C’est aussi une réflexion à long terme sur la valorisation de la vallée.
Le projet de voie verte s’inscrit au schéma national et au schéma régional des VRVV (Vélo Route et Voie Verte) et constitue une réelle opportunité pour tout le bassin clermontois.

Les atouts de la rivière Allier constituent une mosaïque de paysages et de couleurs, une richesse biologique exceptionnelle, un paradis pour les oiseaux, un patrimoine archéologique et historique en surplomb et un support d’activités de loisirs non négligeable. La rivière représente ainsi une réelle opportunité répondant aux objectifs suivants :
– Répondre aux attentes des populations locales sur l’offre de loisirs récréative et sur la mobilité douce,
– Renforcer le lien entre la rivière et le cœur métropolitain par une réappropriation sociale et culturelle de l’Allier par ses habitants,
– Valoriser le patrimoine naturel, paysager et écologique du Val d’Allier dans le respect des équilibres environnementaux de la rivière,
– Créer des équipements qui contribueront à l’identité et à la promotion du territoire,
– Créer et structurer une offre touristique autour de l’itinéraire (sites, services, hébergement, restauration, location…),
– À plus long terme, créer un véritable produit touristique dans une logique de séjours, générateurs d’économie localement.

  La voie verte et l’Ecopôle

 La voie verte passera par l’Ecopôle du Val d’Allier, lequel constituera une porte d’entrée majeure sur le Val d’Allier en favorisant d’une part, la redécouverte et l’appropriation de la rivière par les habitants,  et d’autre part, en rendant le territoire plus attractif pour des visiteurs extérieurs. Le projet de créer une maison de site sur l’Ecopôle du Val d’Allier  permettant l’accueil du public prend ainsi toute sa dimension et toute son utilité.

Le tracé de la voie verte de l'Ecopôle du Val d'Allier

  Fréquentation estimée

 

Une étude de faisabilité du projet de voie verte a permis d’estimer le potentiel de visiteurs à environ 265 000 /an pour des retombées économiques d’environ 277 300 €.

Pixabay