feuille verte

L'espace test agricole

  Qu’est-ce qu’un espace-test agricole ?

Un espace-test Agricole réunit l’ensemble des conditions nécessaires au test d’activité. Il permet de mettre à disposition du porteur de projet pendant un an renouvelable deux fois (soit 3 ans maximum) :

L’outil espace test a été créé par le réseau RENETA au niveau national, et c’est  l’association Îlots Paysans qui développe concrètement ces espaces en Auvergne. Ils sont associés à « Naturascop » qui porte la fonction de couveuse d’activité.

  Quels sont les projets développés par l’association Îlots Paysans ?

  • Verger test Les Cheires à Veyre-Monton
  • Apiculture sur la commune de Beurrières
  • Test en élevage ovin sur la commune de Job
  • Test en élevage Caprin et transformation fromagère dans l’Allier.
  • Test en plantes comestibles en Haute-Loire.
feuille verte

Les enjeux d'un espace-test

  Enjeux généraux d’un espace-test agricole

– Le renouvellement des générations en agriculture n’est plus assuré (les cessions d’activités sont supérieures aux créations d’activités dans le domaine agricole),

– Augmentation des installations des personnes non issues du milieu agricole (30% des installations des personnes de moins de 40 ans, et plus 50% des installations des personnes de plus de 40 ans). Ces chiffres soulignent l’importance de l’accompagnement pour les porteurs de projet.

– Augmentation forte de la demande en produits alimentaires de proximité et de qualité et insuffisance de l’offre. Plusieurs études et acteurs mettent en avant la nécessité d’augmenter le volume de production locale pour alimenter les circuits de distribution de proximité,

– Sécuriser les reconversions professionnelles et les parcours d’installation qui sont compliqués pour les personnes non issues du milieu agricole. Les espaces-tests permettent aux porteurs de projet de vérifier la faisabilité et la viabilité de leur projet avant leur installation ce qui permet de limiter la prise de risque,

– Favoriser le travail collectif et coopératif dans un secteur où l’isolement et la pénibilité du travail pèsent sur le bien-être des travailleurs. La mise en place d’un accompagnement fort permet le développement d’échanges de services et entraide, des mutualisations de matériels ou des circuits de commercialisation, le développement de projets collectifs de valorisation…

  Enjeux territoriaux d’un espace-test agricole

– Création d’emplois sur le territoire,

– Lien avec la démarche de Projet Alimentaire Territorial mise en place par le Grand Clermont et le PNR Livradois-Forez,

– L’Ecopôle est un espace de démonstration, de production et de connexion entre monde rural et monde urbain, la création d’un espace test s’inscrit parfaitement dans cette logique,

– Enjeu de développer des activités sur site qui assurent une présence quotidienne,

– Permet la mise en place d’un partenariat avec des acteurs extérieurs au SEAT, ce qui s’inscrit dans l’objectif de développer un projet multi-partenarial.

feuille verte

L'espace-test sur l'Ecopôle

  La surface de l’espace-test

Environ 5 000 m2 sont réservés sur la zone Est « espace Champmot » à l’espace-test agricole. Cet espace-test est permanent, c’est-à-dire que les porteurs de projet n’ont pas vocation à s’installer de manière permanente mais bien de tester leur projet pendant 3 ans maximum pour ensuite s’installer en dehors du site de l’Ecopôle.

  Définition de cet espace-test

Le SEAT a défini cet espace-test comme un espace en maraîchage biologique répondant aux exigences suivantes :

  • Production certifiée Agriculture Biologique
  • Approche permacole
  • Cultures diversifiées
  • Respect et optimisation des sols
  • Activités peu mécanisées
  • Site d’accueil du public (action – pédagogique et de recherche)
  • Action qui s’intègre au projet global de l’Ecopôle du Val d’Allier

  Et concrètement sur le terrain ?

La création de l’espace-test a commencé début 2018 et le SEAT a porté les investissements minimums permettant le lancement de l’activité.

Une convention a été signée avec Îlots Paysans afin d’animer cet espace. L’association a notamment comme mission de trouver des porteurs de projet, de les accompagner dans leur projet (accompagnement technique et administratif), d’assurer la gestion technique du lieu et d’assurer une installation du porteur de projet à la suite de la période de test de l’activité.

Une porteure de projet, Manon, s’est installée en juin 2018 et a reconduit son activité sur l’Ecopôle pour 2019.

Un deuxième porteur de projet, Guillaume est arrivé le 1er avril 2019.