feuille verte

Les richesses écologiques de l'Allier

La dynamique fluviale remodèle régulièrement la géomorphologie des bords d’Allier, le déplacement du lit de la rivière entraîne derrière lui tout un cortège de milieux naturels. Au même endroit peuvent se succéder : chenal en eau, grève nue, pelouse à orpins, prairie à chiendent, des fruticées et enfin forêt alluviale. Ce cycle recommence avec le retour de la rivière (grâce à sa dynamique fluviale) plusieurs décennies voire quelques siècles plus tard.

Une grande diversité de milieux naturels, plus ou moins jeunes, se répartit de part et d’autre de la rivière et s’imbrique de façon complexe. Cette mosaïque forme un couloir de milieux naturels qui se déplace avec la rivière : c’est le corridor fluvial.

Avec autant de conditions, la végétation alluviale est très variée et présente de nombreuses spécificités qui lui confèrent une grande richesse écologique. Pas moins de 43 communautés végétales naturelles sont ainsi présentes dans la plaine alluviale de l’Allier.

  Le bassin versant de l’Allier Aval compte de nombreux sites naturels d’intérêt remarquable

Des Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF). L’Ecopôle du Val d’Allier fait partie des sites classés ZNIEFF de type II.

3 réserves naturelles nationales (Val d’Allier, Chaudefour et le rocher de la Jacquette) et une réserve naturelle régionale (Puy de Marmant)

3 arrêtés de protection de biotope

15 sites classés en lien avec l’eau

30 sites Natura 2000 :
* 4 Zones de Protection Spéciales (ZPS)
* 26 Zones Spéciales de Conservation (ZSC, Sites d’Importance Communautaire (SIC))
Le site de l’Ecopôle jouxte sur ses deux tiers sud et ouest le site Natura 2000 dit « Val d’Allier : Pont-du-Château, Jumeaux, Alagnon »