feuille verte

Structuration de la pêche sur l'Ecopôle

  Pourquoi structurer la pêche sur l’Ecopôle ?

La pêche a toujours été pratiquée sur l’Ecopôle du Val d’Allier. L’étang La Montagne était notamment utilisé comme pêcherie par les salariés du journal La Montagne il y a quelques années. L’objectif n’est pas d’interdire cette activité spontanée mais de la structurer afin d’éviter que son impact soit trop important sur le milieu naturel. Le projet de l’Ecopôle est de concilier sur un même site, protection de l’environnement et activités humaines. Les cohabitations entre la LPO et l’association de pêche qui au départ semblaient impossibles sont bien réelles. En effet, tout est possible si chacun respecte l’activité de l’autre.

  Les conditions de pêche imposées par le SEAT

  • Le principe d’un site multifonctionnel (observation des oiseaux, balade, maraichage, éco-pâturage … et pêche),
  • Création d’une association privée de pêche en intégrant les collectivités territoriales, la LPO et la fédération de pêche,
  • Préserver la qualité de l’eau et les aménagements environnementaux réalisés (respecter le site qui se positionne sur une entrée environnementale),
  • Développer une pêche respectueuse de l’environnement avec une gestion piscicole naturelle (≠ bassin à truite)
  • Favoriser les animations notamment auprès des plus jeunes

  Le choix d’une démarche participative pour structurer la pêche sur l’Ecopôle

Dans le cadre d’une démarche participative, le SEAT a animé en collaboration avec la Fédération de pêche du Puy-de-Dôme, des réunions avec les pêcheurs intéressés par la démarche afin de définir la zone de pêche, la règlementation et son mode de gestion.

Une première réunion publique a eu lieu le 26 octobre 2017 réunissant une soixantaine de personnes. L’objectif de cette réunion était d’informer les habitants et acteurs du territoire de la volonté du SEAT de structurer l’activité pêche sur le site de l’Ecopôle du Val d’Allier.

A l’issue de cette réunion publique, une trentaine de pêcheurs ont souhaité participer au groupe de travail et se sont réunis plus de 8 fois pour définir :

  • Une vision commune de ce que serait une pêche sur l’Ecopôle
  • La règlementation de la zone de pêche
  • Le périmètre de pêche
  • Le système de gestion
  • Les différentes cartes de pêche et leurs prix

Article de presse publié à l’issu de la 1ière réunion publique

Liste des personnes ayant participé aux réunions

Pour télécharger l’ensemble des comptes-rendus de ces réunions de travail :

La création d’une association

A l’issue de ce travail, une réunion publique a été organisée par le SEAT afin de rendre compte du projet élaboré avec les pêcheurs et d’informer qu’une association serait créée pour développer la pêche localement. Cette réunion a réuni plus de 40 personnes.

Une dernière réunion publique a ensuite eu lieu le 10 avril 2018 afin de créer l’association Pêche et Nature du Val d’Allier.

Pour télécharger le CR de cette réunion publique

feuille verte

Projet de la zone de pêche

En 2016, le SEAT avait réalisé une étude sur la faisabilité technique pour réaliser une zone de pêche. Le cabinet RIPARIA avait été retenu.

Suite à cette étude, le groupe de travail avec les pêcheurs du site a repris les différents éléments et a fait les propositions suivantes :

Périmètre de la zone de pêche

Pour télécharger l’étude Riparia

Aménagements identifiés

feuille verteEntrée esplanade

  • Structuration des parkings et réalisation d’une aire de retournement
  • Remblais de la crevasse pour permettre la mise en pêche de la pointe
  • Après débat et échange, il a été décidé de positionner deux poubelles sur l’ensemble du site de l’Ecopôle. L’objectif est de responsabiliser les gens, les déchets doivent être emportés et pas laissés sur le site. Il ne faut pas que ça devienne une décharge publique
  • Des panneaux d’accueil ont été positionnés à chaque entrée afin d’informer le public sur la réglementation du site et sur la règlementation de la pêche
  • Quelques trouées seront faites sur la berge afin de réaliser des ballots qui seront immergés afin de faire des dispositifs de rassemblement de poissons

feuille verteEntrée pompier

  • Structuration du chemin en haut de talus (bien différencier le chemin grand public du chemin pêcheur)
  • Création d’une mise à l’eau pour la sécurité servant également d’espace de pompage pour les pompiers
  • Structuration de l’accès et du parking pompier avec signalétique adaptée
  • Création d’un parking à destination des personnes handicapées et mise en place d’une signalétique adaptée
  • Création d’un ponton à destination des personnes handicapées
  • Panneau d’accueil

feuille verte

Aménagement derrière Intermarché

  • Les pêcheurs ne souhaitent pas forcément la mise en place de toilettes mais elles pourront être prévues dans le cadre de l’aménagement général du site
  • Fermeture des petits cheminements derrière l’Intermarché pour mieux canaliser le public sur des entrées structurantes (important pour les contrôles et la gestion des flux)
  • Structuration de cheminement grand public
  • Utilisation du parking derrière Intermarché et structuration d’une entrée intermédiaire (panneau d’accueil)
  • Création d’une zone de parking à l’intersection des routes. L’objectif est de proposer différentes petites zones de stationnement afin d’éviter la concentration de véhicules et de faciliter l’accès au site qui se compose de différentes entrées
  • Aménagement d’un poste de pêche, aujourd’hui un espace en surplomb existe, il s’agit de l’aménager (barrière) afin de créer un poste adapté
  • Création d’un chemin pêcheur en limite de berge
  • Création de trouées le long de la berge pour créer de nouveaux postes et utilisation du bois pour fabriquer des ballots qui seront immergés

feuille verte

Entrée des fines

  • Création d’une zone de démonstration pour les enfants (bassin clos permettant d’extraire rapidement des poissons pour les montrer), nécessité de retravailler les berges en pente douce
  • Création d’une plage d’animation et de hauts fonds en poussant la matière qui constitue actuellement une butte entre l’entrée du site (barrière) et le niveau de l’eau. L’objectif est de créer différents milieux de pêche, en créant des hauts fonds afin de favoriser notamment une pêche à la friture. L’objectif est également de proposer un endroit sécurisé pour les animations.
  • Une connexion entre l’étang de Bellerive et les fines a été évoqué afin de faire des fines un espace de frayère. Cependant la distance et la différence de dénivelé (l’étang des fines étant plus haut que Bellerive), cette possibilité n’a pas été approfondie.
  • Dans le cas où les parkings prévus en périphérie du site ne seraient pas suffisants, il serait envisageable de déplacer l’entrée des fines à l’intérieur du site afin de créer un espace de parking de taille importante juste après l’entrée actuelle.